Note utilisateur: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 
Share

 Tafsir Sourate Al Ikhlas

Iqhlas



Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

  1. Dis : « Il est Allah, Unique.
  2. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
  3. Il n’a jamais engendré ni ne l’a été.
  4. Et nul ne Lui est égal. ».

La cause de la révélation de cette sourate est que les associateurs (ou les juifs) demandèrent au prophète صلى الله عليه وسلم de leur décrire son Seigneur ; Allah fit alors descendre

...

Al Muwatta Imam Malek

Livre 57


Le Livre de la Géhenne (ou de l'Enfer)


Chapitre Premier:


La description de la Géhenne


(1872) 1 - Abou Houraira a rapporté que l'Envoyé d'Allah r (salallahou alayhi wa salam) (Sur lui la grâce et la paix d'Allah) a dit: «Le feu qu'allume les fils d'Adam n'est qu'un soixante-dixième du feu de la Géhenne». On lui dit: «? Envoyé d'Allah! Le feu terrestre nous est suffisant». Il répondit: «Le feu de la Géhenne dépasse ce

...

 

Soyez assidus aux Salâts et surtout la Salât médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité.

[ s 2 v 238 ]


coran5Ach-chawkani [dans nayl l-Awtar vol 1] mentionne que les savants on beaucoup divergés sur la question : " Quelle est la prière médiane mentionnée dans ce verset ? c'est à dire de quelle prière s'agit-il ?

Ach-chawkani affirme que les savants ont divergés entre eux en donnant 17 avis.

Pour en cité quelques uns :

-La

...

Le fossé entre les savants et la société.

Q : Nous constatons aujourd’hui qu’un fossé sépare les savants, les étudiants en science religieuse et le reste de la société, c’est un vrai problème. Quelles solutions trouvez-vous à cette question ?

R : Le fossé résulte de la déviation de l’étudiant en sciences religieuses ou du prétendu savant. Si l’étudiant prie mal, commet publiquement des péchés, agit avec précipitation et se montre agressif, le

...

La référence concernant l'allongement ou l'allégement de la prière

La référence concernant l'allongement ou l'allégement de la prière.

Q : Certains fidèles se sont plaints auprès de moi du fait que je faisais trop durer la position debout après m’être relevé de l’inclinaison, car je récite toute entière la formule rapportée (du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui) : « Ô Seigneur, à Toi les louanges ! Louange abondante, pure et bénie, etc. »

 

Existe-t-il une invocation courte que l’on peut réciter après s’être relevé de l’inclinaison afin que ce soit supportable pour les fidèles priant derrière moi ?

R :  Il est du devoir de l’imam et de toute personne accomplissant un acte d’observer la Sunna dans cet acte, et de ne pas dévier de la Sunna pour suivre le bon vouloir de certains. Il n’y a pas de mal, si c’est nécessaire de temps en temps, d’alléger la prière comme le faisait le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

Pour la plupart des cas, en règle générale, être imam signifie observer la Sunna. Sois donc assidu à appliquer la Sunna, et informe les gens que s’ils patientent, ils obtiendront la récompense de ceux qui patientent dans l’obéissance à Allah. Or si l’allégement ou l’allongement de la prière étaient en fonction des envies des gens, la communauté se serait divisée en sectes, et le juste milieu chez certains aurait été de l’allongement exagéré chez d’autres. Accroche-toi donc à ce qui nous est parvenu dans la Sunna, qui est connu, la louange est à Allah.

C’est pourquoi je conseille à tout imam qui a l

...

Voyager vers les pays non islamiques

Voyager vers les pays non islamiques.

Q : Un grand nombre de gens voyagent en dehors des pays musulmans où les péchés sont une chose normale.

Parmi eux, il y a ceux qui voyagent pour passer la soi-disant lune de miel.

Pouvez-vous adressez vos conseils, votre éminence, à vos frères en islam et aux gouverneurs afin qu’ils prennent conscience de ce problème ?

R : La louange est à Allah et la prière et le salut sur le Messager d’Allah, sur sa famille, ses Compagnons et ceux qui ont suivi sa voie.

Nul doute que voyager vers les pays des mécréants représente un grand danger, non seulement pendant les noces et ce que l’on appelle la lune de miel, mais aussi pendant les autres périodes.

Il est du devoir du croyant de craindre Allah et d’éviter les causes du danger.

Voyager vers les pays des mécréants et les pays où personne ne conteste les choses blâmables constitue un énorme danger pour ses mœurs, sa religion, et celle de sa femme si elle l’accompagne.

Les jeunes et tous nos frères doivent délaisser ce genre de voyages et rester dans leurs pays, pendant leurs noces et en dehors, en espérant qu’Allah, gloire et pureté à Lui, les préserve des tentations du diable.

Quant au voyage vers les pays où il y a la mécréance, l’égarement, le libertinage, la perversité, la fornication et l’alcool, ceci représente un grand danger pour l’homme et la femme. Combien

...

La réunion pour la lecture du Coran

La réunion pour la lecture du Coran.

Q : Que dites-vous, cheikh - qu’Allah vous protège - sur un homme qui réunit un nombre de personnes chez lui pour étudier ensemble une partie du Coran ? Ensuite, les gens présents invoquent Allah pour eux-mêmes, et pour les musulmans. Après cela, cet homme invite ses hôtes à prendre un repas qui a été préparé auparavant ; puis, chacun rentre chez soi.

Et autour de la même question, la personne qui a réuni ces gens leur distribue des chapitres différents du Coran, et chacun lit de son côté la partie qu’on lui a donnée. Lorsqu’ils ont tous fini, l’un d’eux invoque Allah pour eux-mêmes et pour les musulmans. En faisant cela, ils disent que c’est comme s’ils avaient achevé la lecture du Coran complet et cela, pour obtenir sa bénédiction.

R : Louange à Allah, et prière et salut d’Allah sur le Prophète, sa famille et ses Compagnons.

Premièrement : Le fait de se réunir pour réciter le Coran, l’étudier, que l’un d’entre eux lise et que les autres écoutent, étudient ensemble ce qu’ils ont lu et essaient de comprendre ses significations, est permis ; c’est même un acte d’adoration qu’Allah aime et pour lequel Il accorde une récompense abondante. Muslim rapporte dans son Sahîh, ainsi qu’Abû Dâwûd, selon Abû Hurayra, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Pas un groupe de gens ne se réunit dans l’une des maisons d’Allah pour lire le Livre d’Allah et l’étudier entre eu

...

Etre complaisant dans le travail en faveur des connaissances du patron

...

Dire InchaAllah dans ses invocations

Dire InchaAllah dans ses invocations.

Q : Doit-on dire InchaAllah dans ses invocations ?

R : Il ne faut pas que celui qui invoque Allah (qu’il soit glorifié) dise « inchaAllah » (si Allah le veut) dans ses invocations. Qu’il soit plutôt ferme et donne de l’importance à son vœu car rien ne peut contraindre Allah (qu’Il soit exalté et glorifié). Allah (qu’Il soit glorifié) dit :

s040 v060

« Invoquez-Moi, Je vous répondrai »

sourate ‘Gafir’ verset 60

Allah a promis de répondre aux invocations. On n’a donc pas besoin dans ce cas de dire inchaAllah. Car Allah (qu’Il soit exalté et glorifié) s’Il accorde à Son serviteur son invocation, Il va soit répondre à son besoin, soit repousser de lui un mal, soit la lui préserver pour le Jour du Jugement.

Le prophète a dit :

« L’un de vous ne doit pas invoquer Allah en disant : O Allah, si tu veux pardonne-moi, et si tu veux accorde-moi Ta miséricorde. Il doit plutôt être ferme dans sa demande et donner de l’importance à son vœu, car rien ne peut contraindre Allah ». [1]

Si quelqu’un pose la question : n’est-il pas rapporté d’après le prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qu’il disait au malade :

« (Qu’il n’y ait) pas de mal, que cela soit pour toi une purification (de tes péchés) si Allah le veut » (lâ ba’ss tahur inchaAllah) ? [2]

 

Nous disons : en effet, mais cela fait apparaître que ce propos ne fait pas partie du chapitre des invocations mais cela fait plutôt partie du chapitre de l’information et de l’espérance (NDT : c-à-d tu informes et espères que c’est une purification des péchés si Alla

...

Share
facebook like box joomla
Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com