Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Les invasions culturelles occidentales et orientales.

Q : Comment les sociétés musulmanes peuvent-elles combattre les invasions culturelles d’orient et d’occident qu’elles subissent actuellement ?

R : Sans aucun doute, le plus grand danger qu’affrontent les sociétés musulmanes actuellement est l’invasion culturelle avec ses différentes armes, telles que les livres, les chaînes de télévision, les revues, les journaux et autres.

Après s’être rendu compte de l’échec et de l’inefficacité des moyens traditionnels, le colonialisme a pris une autre forme, car les peuples d’aujourd’hui, plus cultivés et moins isolés, détestent la force, la violence et le terrorisme.

De plus, des associations défendent les droits des peuples et refusent le colonialisme, en prônant l’autodétermination pour chaque nation.

Cependant, les colonisateurs, avant de quitter leurs colonies, ont planifié, après étude approfondie, des projets à long terme qui sont axés essentiellement sur des programmes pédagogiques dépourvus de toute notion religieuse. Ces programmes servent de fil conducteur pour propager leur culture et servent à influencer par leurs inventions, la catégorie des étudiants, surtout les jeunes et les adolescents.

Parmi ces étudiants fascinés par cette civilisation, certains choisissent de poursuivre leurs études dans les universités européennes et américaines. Face à cette civilisation de permissivité et de laxisme, et sans aucun moyen de défense, la majorité de ces étudiants reviennent dans leur pays pour exécuter avec minutie les projets des colonisateurs, comme le prouve le sort de beaucoup de pays colonisés ou restés en relation étroite avec l’ancien colonisateur.

Donc, le moyen de lutter contre ce danger et d’anéantir ses méfaits consiste à construire des universités, des facultés et des instituts pluridisciplinaires pour minimiser le nombre des étudiants envoyés à l’étranger.

De plus, il faut intégrer les matières religieuses et la culture islamique dans toutes les universités, afin de préserver la croyance et la morale des étudiants et ainsi préparer des étudiants capables de participer à l’épanouissement de leur société, selon les principes de la Loi islamique et satisfaire aux besoins de la nation musulmane.

Et il faut diminuer le nombre d’envois d’étudiants à l’étranger et le restreindre juste aux sciences non dispensées dans le pays.

  • Fatwa de cheikh Ben Baz.
  • Recueil de Fatwas et d‘Articles Divers, tome 5, pages 259 et 260

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com