Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
Share

La parabole.

D’Abdul-Azîz ibn Abdillah Ben Baz à celui qui lira ceci parmi les musulmans.

Qu’Allah nous facilite la voie vers ce qu’Il agrée et nous préserve des causes qui nous feront encourir Sa colère et Son châtiment. Amîn.

Que la paix, la miséricorde d’Allah et Sa bénédiction soient sur vous.

Il s’est actuellement répandu parmi les gens ce qu’on appelle l’antenne parabolique. C’est un moyen qui permet de capter tout ce qui est diffusé dans le monde. A travers la télévision, parmi les types de sédition, il y a la débauche, les fausses croyances, l’invitation vers la mécréance et l’athéisme, en plus des images de femmes, d’assemblées autour du vin, du libertinage et de tout ce qui est en rapport avec le mal.

Je sais que beaucoup de gens possèdent la parabole, qu’elle est fabriquée et commercialisée dans notre pays, si bien que je me vois obligé de mettre les gens en garde contre ses conséquences néfastes, d’interdire son utilisation, de même que sa vente, son achat et sa fabrication, étant donnés les immenses méfaits, la grande corruption, l’entraide au mal et à la transgression, la propagation de la mécréance et de la corruption entre les musulmans, et l’invitation à tout cela par la parole et l’acte.

Il incombe donc à tout musulman et musulmane de prendre garde à cela, de ne pas l’utiliser en appliquant la parole d’Allah Glorifié :

s005 v002

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition ! »[1]

et

s009 v071 1

« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable »[2]

et

s103

« Par le Temps ! * L’homme est certes, en perdition, * sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. »[3]

et les hadiths du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

« Quiconque voit un acte blâmable, qu’il le combatte avec sa main ; si cela ne lui est pas possible, que ce soit avec sa langue ; et si cela encore ne lui est pas possible, que ce soit avec son cœur, et ceci est le minimum imposé par la foi. »[4]

Et

« La religion est le conseil, la religion est le conseil. »

Les Compagnons demandèrent : « Pour qui, ô Messager d’Allah ? » Il dit :

«  Pour Allah, Son Livre, Son Prophète, pour les gouvernants et l’ensemble des musulmans. »[5]

et

« N’est vraiment croyant que celui qui aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. »[6]

Dans les deux recueils de hadiths Sahîh, selon Jarîr ibn cAbdillah Al-Bajalî, qu’Allah l’agrée : « J’ai prêté allégeance au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, d’accomplir la prière, de m’acquitter de la Zakât et de conseiller tout musulman. »[7]

En effet, les versets et les hadiths mentionnant le conseil, la recommandation de la vérité et l’entraide au bien sont nombreux. Il incombe donc aux musulmans, gouvernants ou gouvernés de les appliquer, de s’enjoindre mutuellement la vérité et la patience, de se préserver contre toute sorte de corruption et de mettre en garde les autres musulmans, pour Allah, par application de Ses ordres et pour éviter Sa colère et Son châtiment.

Nous demandons à Allah de nous aider à faire ce qu’Il agrée, de purifier nos cœurs et nos actes, d’aider nos gouvernants à interdire ce fléau et à protéger les musulmans de ses méfaits, de les aider à faire ce qui est dans l’intérêt des gens et du pays, de leur donner des conseillers pieux, de faire triompher la vérité par leur intermédiaire, de les aider à appliquer Sa Loi et à l’observer, de s’éloigner de tout ce qui la contredit, de réformer la situation de tous les musulmans, de les armer de la science de la religion, d’observer Ses ordres et d’éviter Ses interdits. Il est certes Capable de tout et Il est le Tout-Puissant.

Que la paix, la miséricorde d’Allah et Sa bénédiction soient sur vous.

  • Fatwa de cheikh Ben Baz.
  • Magazine ad-Dacwa, n°1353, page 35

[1] La Table Servie, v. 2.

[2] Le Repentir, v. 71.

[3] Le Temps.

[4] Muslim dans le chapitre de la foi (49).

[5] Muslim dans le chapitre de la foi (5).

[6] Al-Bukhârî dans le chapitre de la foi (13), Muslim dans le chapitre de la foi (45).

[7] Al-Bukhârî dans le chapitre de la foi (74), Muslim dans le chapitre de la foi (56).

Share
facebook like box joomla
Aller au haut
Islamchoice.org